Comment souscrire à une assurance auto ?

L’attestation d’assurance ou carte verte est un document dont doit disposer tout conducteur. Ce document va servir à attester qu’un véhicule est bien couvert en cas de contrôle des forces de l’ordre. Une fois que vous avez trouvé la bonne offre pour votre assurance auto, reste l’étape de la souscription.

À quels noms souscrire une assurance auto ?

Lors de la souscription de l’assurance auto, il est nécessaire de préciser le non des personnes qui conduiront la voiture à assurer. Si en principe on ne retrouve que le nom de son conducteur principal sur l’attestation d’assurance, en réalité on peut y inscrire des noms supplémentaires. En plus du conducteur principal, une assurance auto peut également accueillir un conducteur secondaire. Cette personne sera donc habilitée à prendre le volant du véhicule assuré régulièrement, mais pas aussi souvent que le conducteur principal. Si ce dernier conduit la voiture quotidiennement, le conducteur secondaire peut prendre le volant le week-end par exemple. Il est également possible d’inscrire un troisième conducteur en fonction des compagnies d’assurance. Il s’agit du conducteur occasionnel. En pratique, le conducteur occasionnel n’est pas expressément nommé dans le contrat d’assurance. Cela prend plutôt la forme d’une garantie prêt de volant qui ne peut intervenir qu’occasionnellement. Découvrez ici toutes les informations sur l’assurance auto.

Quels documents fournir lors de la souscription d’une assurance auto ?

Quelques documents sont requis lors de la souscription d’une assurance auto. Premièrement, il vous est demandé de présenter un certificat d’immatriculation. Il s’agit d’un document obligatoire présentant le numéro d’immatriculation du véhicule ainsi que ses diverses caractéristiques. De manière générale, la carte grise doit être au nom de celui qui effectue la demande d’assurance. Si ce n’est pas le cas, cela peut entraver l’obtention de l’assurance. À noter qu’il est possible d’indiquer le nom d’un second propriétaire sur une carte grise. Cela permettra de faciliter certaines démarches.
Le second document nécessaire à la souscription d’une assurance auto est le permis de conduire. Il est requis pour attester que le demandeur a l’aptitude de conduire le véhicule à assurer. Au moment de la souscription, seul un permis valide en France est accepté. Il doit par ailleurs correspondre à la catégorie de véhicule que le demandeur souhaite couvrir. Troisièmement, un relevé d’information est nécessaire à la souscription d’une assurance auto. Ce document retrace tout le parcours du conducteur depuis sa première prise de volant. Tous les sinistres mettant en cause la responsabilité du conducteur y sont inscrits. Indiquant le coefficient bonus-malus, le relevé d’informations permet à l’assureur de déterminer le coût de l’assurance auto en évaluant les risques qu’il encoure.

À quel moment la couverture prend-elle effet ?

La prise d’effet de la couverture d’assurance auto varie selon les cas. Elle peut prendre effet le jour même où vous signez le contrat d’assurance. C’est généralement le cas lors d’une souscription en ligne. L’assurance peut aussi prendre effet à une date ultérieure dont vous avez convenu avec votre assureur. Cela vous permettra de faire courir les garanties à partir du moment où vous en aurez vraiment besoin.

La souscription d’une assurance auto est une étape délicate. Si dans la majorité des cas c’est le propriétaire d’une voiture qui souscrit son assurance, parfois un conducteur peut demander à souscrire une couverture pour une voiture qui ne lui appartient pas. Si une telle opération est possible, elle doit toutefois répondre à certaines conditions.

Ajouter un commentaire